Sauvegardons les vestiges de l'Abbaye de Saint-Maur


Monsieur le Maire de la Ville de Saint-Maur-des-Fossés,


Particulièrement sensibles aux questions patrimoniales, architecturales et culturelles, nous avons accueilli avec enthousiasme les premiers résultats des fouilles archéologiques menées par le département du Val-de-Marne et l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) en vue de l’extension de la résidence de l’Abbaye située au coeur de l’actuel “Vieux Saint-Maur” et délimitait autrefois l’édifice monastique fondé en l’an 639. Ce riche patrimoine est complété par des monuments tout aussi remarquables, notamment l’église Saint-Nicolas, dont les premières mentions remontent au XIIe siècle et pour laquelle la municipalité réalise actuellement un programme ambitieux de restauration.


Témoin essentiel des activités humaines du passé, le patrimoine archéologique est essentiel dans notre compréhension des origines et du développement des sociétés modernes. Contribuant à renforcer l’attractivité et le rayonnement de la ville, la préservation et la valorisation de ces vestiges vieux de 1000 ans constituent un puissant levier de développement culturel. Ainsi, nous pensons qu'il y a lieu de prendre des mesures de sauvegarde archéologique plus adaptées au projet d’extension de la maison de retraite afin de prévenir les risques de dégradation, voire de disparition, qui pèsent sur ce site, comme par le passé avec la disparition de plusieurs édifices, dont l'ancien logis abbatial en 1966.


Conscient de l’opportunité que cette extension représente pour notre ville, nous appelons à envisager la mise en valeur des vestiges archéologiques au sein du projet existant afin que la présence inconnue jusqu'alors d'un bras de la Marne et d'un mur de l'époque carolingienne puissent être rendus accessibles au public et valorisés par leur intégration dans l’espace urbain. C’est pourquoi, nous vous sollicitons afin que soient mises en oeuvre dans les meilleurs délais toutes les mesures de protection et de sauvegarde dans la perspective d'assurer la meilleure conservation possible et ainsi limiter l'érosion de cette richesse culturelle fragile et unique.


Dans l’attente de votre retour et vous remerciant de l’attention portée à notre requête, nous vous prions de croire, Monsieur le Maire, à l’assurance de notre considération distinguée.







81 vues0 commentaire